lu sur leblog de Logo NR BACH à PAques:

À partir d’aujourd’hui et jusqu’à lundi, Saint-Maixent-l’École accueille la 10 e édition de son festival de musique baroque. Au programme, des rendez-vous uniques qui conjuguent beauté du patrimoine et richesse musicale.

Concertos brandebourgeois, suites, fantaisies, sonates et aussi l'Oratorio de Noël, durant ces trois jours de Pâques, le Saint-Maixentais vivra au rythme du programme Bach. Jean-Sébastien Bach, surnommé le Cantor de Leipzig, le génial musicien aux mille compositions, marque une nouvelle fois la saison culturelle de Saint-Maixent-l'École.
Jean-Yves Gaudin, directeur artistique du festival Bach à Pâques, a sélectionné quelques œuvres de ce compositeur prolifique mais aussi de ses contemporains : Telemann, Künhel sont également à l'affiche du festival.

Découvrir ou réécouter les merveilles de la musique du XVIIIe siècle

Cette 10e rencontre de la toujours très attendue forme musicale qu'est le baroque, dont Bach fut l'un des derniers et brillants compositeurs, permet de découvrir ou réécouter les merveilles de la musique du XVIIIe. Festival élitiste ? Pas du tout ! La musique est à la portée de tous. Comment ne pas s'émouvoir des magnifiques harmonies d'une suite pour violoncelle ou des accords d'un concerto pour trompette et hautbois ? Comment ne pas goûter à ces mélodies qui ont traversé les siècles ?
On ne compte plus les musiciens de jazz qui se sont inspirés du maître, Glenn Gould, Keith Jarrett pour ne citer qu'eux. Les versions vocales aussi : par exemple la Fugue en sol mineur des Swingle Singers ou le prélude n°1 du clavier bien tempéré, que Gainsbourg a adapté.
Jean-Yves Gaudin, du Collectif régional d'activités musicales en Poitou-Charentes, (Coream) l'organisateur du festival Bach à Pâques, n'exclut d'ailleurs pas d'utiliser ce thème des emprunts musicaux. « Dans Bach, il y a tous les éléments qui nourrissent le jazz », observe le chef d'orchestre. Il dirigera l'Oratorio de Noël interprété par les ensembles Vocal Bach, Académie, Il Gardellino dans la nef de l'abbatiale, dimanche soir.
Préalablement à chaque concert, Gilles Cantagrel, musicologue reconnu de Bach, expliquera comme à l'accoutumée le contexte historique de l'œuvre. Un argument supplémentaire pour se plonger dans ce grand week-end pascal dédié à Bach.



 

Retour à l'accueil